Je suis dépensière. D’après ma mère, je tiens ça de ma grand-mère Anaïs qui achetait ses chemisiers dans 3 couleurs différentes quand elle n’arrivait pas à choisir.

Moi, je serais plutôt du genre à acheter trois articles différents quand je n’arrive pas à me décider.

Il n’y pas si longtemps que ça, quand je flashais sur un article,  Il FALLAIT que je l’achète. Comme une pulsion incontrôlable. Comme si mon dressing aller s’autodétruire en moins de trois minutes si je ne dégainais pas ma carte bleue.

Autant dire que mon banquier m’a vite calmée.

Et de dépensière hystérique je suis passée à dépensière control freak.

En général dans mes fashion-blocages, je fonctionne par mois.

Il y a eu le mois du Liberty. C’était en avril.  Il me fallait du Liberty. Des chemises, des tops, des robes, des écharpes… j’aurais voulu retapisser mon dressing en liberty.

En mai, c’était les tee-shirts avec des chaînettes aux épaules.

Après, il y a eu l’obsession militaire : Je me suis mise à la recherche du pantalon kaki parfait.

Mais au final, j’ai fini par me rendre compte qu’il y’a une bonne partie de mes fashions blocages qui s’en vont avec le temps (J’avoue, bien souvent  parce qu’ils sont remplacés par d’autres…) et un article que me semble plus que désirable peut rapidement tomber aux oubliettes dans le mois qui suit.

Du coup, quand un article me plait, j’essaie d’attendre au moins 2 mois avant de l’acheter, et de cette manière, je réussi en général à supprimer de ma wishlist  une bonne partie de mes repérages.

Sauf que là, il y a un article qui m’obsède littéralement depuis un bon moment déjà. Un article qui, à chaque fois que je le voie me rends complètement hystérique. L’orgasme modesque.

La première fois que je les ai vues, c’était aux galeries lafayette. Je me baladais du coté de chez Zadig et Voltaire quand je les aie repéré, au loin.

Les...

marrant3m5

m7m6

Les bottes frangées de la collection printemps- été Isabel Marant.

Je les trouve tout simplement magnifiques…que ce soit portées avec une  robe, un short, un sarouel…du fushia, ou du gris… elles ont un style inimitable.

Et qu’on ne me dise pas qu'on ne met pas de bottes en été, parce qu’à Paris, même au mois de juillet, il y a des fois où on est bien content d’avoir les orteils couverts.

Mais, (parce qu’il faut bien un mais,) elles coûtent  quand même un bras. Voir un bras + un oeil.

Cela dit, tant qu’il reste mes deux  mes deux pieds pour pouvoir les porter, tout va bien.

Donc pour le moment, j’attends. J’attends dans l’espoir que mon blocage s’estompe avec le temps, où dans l’espoir qu’elles finissent à  moins 40% pendant les soldes et qu’il reste ma pointure.

Là, je sais, je rêve. Mais au  moins, rêver, ça ne coûte pas cher…

En attendant, je vous laisse avec mon look du jour, look qui comprends mon fashion blocage du mois d’avril (le seul article Liberty que j’ai acheté au final parmi tous ceux que j’avais repéré !!!) : Mon top liberty the Koopless.

CIMG0598

Sel_3

Selection_1

Veste: H&M

Top: The Kooples

Jean: Diesel

PS: Je pars en vacances demain pour deux semaines!!!!!! Direction les plages et le soleil...J'espère revenir avec plein de photos et de looks pas trop ramollos!!!

Bonne soirée et à bientôt!